Manger du fromage (avec modération) diminuerait le risque de diabète !

Des chercheurs de l’Université d’Oxford et de l’Imperial College à Londres ont établi que les amateurs de fromage avaient moins de risque de souffrir de diabète de type 2 que ceux qui en mangeaient peu. Leur étude, parue dans the American Journal of Clinical Nutrition, s’est basée sur les données provenant de huit pays européens et rassemblant plus de 340 000 personnes.

En comparant les régimes de 12 403 participants atteints de diabète à ceux de 16 835 personnes tirées au sort, les scientifiques ont montré que les gros mangeurs de fromage (plus de 56 grammes de fromage par jour) avaient un risque de diabète de type 2 diminué de 12 % par rapport à ceux qui ne mangent pas ou peu de fromage (moins de 11 grammes par jour).

L’étude ne précise pas quels sont les types de fromages à privilégier ni la quantité idéale à déguster chaque jour pour profiter de cet effet protecteur. Mais, pour éviter le cholestérol, on sait qu’il vaut mieux manger des fromages à pâte molle, moins gras que ceux à pâte dure. Les auteurs de l’étude restent prudents et recommandent de consommer cet aliment très calorique avec modération.

Enfin sans déterminer avec certitude le processus par lequel le fromage protège contre le diabète, ils supposent que la fermentation pourrait en être à l’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *