« Maladie de Lyme : l’épidémie qu’on vous cache »

L’Obs publie cette semaine en « une » de son magazine l’appel d’urgence au gouvernement de plus de 100 médecins sur « l’explosion » de la maladie de Lyme, qui n’est pourtant pas reconnue en France. Selon eux, le plan d’action national annoncé par Marisol Touraine pour septembre 2016 est un « premier pas timide vers la reconnaissance officielle de la maladie de Lyme chronique ». « Toutes ces années, nos entrevues avec le ministère de la Santé ont toujours abouti à un déni de la pathologie. J’espère que ce ne sera pas le cas cette fois », explique le médecin hospitalier Christian Perronne, qui dénonce le manque d’efficacité du protocole officiel de prise en charge, qui laisse de nombreux patients mal soignés ou dans l’errance diagnostique.

La question de l’efficacité des tests est également au cœur de la question. « En plus de la borrélie responsable de la maladie de Lyme, il existe une vingtaine d’autres espèces de Borrelia. Le test Elisa, étape obligatoire pour les médecins français, n’en détecte que trois, avec de plus une proportion élevée de cas où ce test reste négatif malgré la maladie. Et pourtant, s’il est négatif, les médecins français n’ont pas le droit de poursuivre leur exploration, de compléter par un autre test plus précis, comme le Western-Blot », ajoute Christian Perronne.

Quelque 250 patients s’apprêtent d’ailleurs à déposer plainte contre des industriels auxquels ils reprochent de vendre des tests qui n’ont pas permis de les diagnostiquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *